1er août 1914. Louis, Jacques, Maurice, Armand, Denis, Arsène, Pierre et Jules sont mobilisés. Huit amis, âgés d’une trentaine d’années, issus de la même petite ville et affectés dans le même régiment d’infanterie. Ensemble, ils découvrent les premiers combats, les premiers doutes et les premiers ordres absurdes, point de départ de quatre longues années dont certains reviendront, d’autres non…

Huit amis, issus du même village, sont mobilisés en août 1914 pour une guerre qui ne devait durer que quelques semaines et qui durera cinq longues années, cinq années de boucherie. Affectés ensemble dans le même régiment, ils vont découvrir les horreurs de la guerre.
Le récit démarre sur un mutilé de la guerre, une gueule cassée en 1919. Qui est-ce ? Puis rapidement nous revenons en 1914, au temps de l’insouciance pour faire la connaissance d’un groupe d’amis attachants pour que dès le premier village traversé rencontre la mort. L’histoire nous immerge très rapidement dans cette période joyeuse puis nous rencontrons comme ces soldats la peur, sur leur visage, la bêtise des gradés, la violence des balles qui sifflent, fauchent, tuent.
Le graphisme ajoute bien sûr à l’intensité du moment une dimension tragique. Les personnages sont particulièrement bien réussis et les décors sont très réalistes.
Dans l’ensemble, l’album est d’un très bon niveau, le travail réalisé est remarquable et l’hommage rendu est honorable. Un très bon premier album pour une série qui s’annonce belle et tragique à la fois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s