Tâches étranges et odeurs mystérieuses – Terry Jones et Brian Froud

tacheetrangesDans la lignée de l’exceptionnel et désormais célèbre Livre de Fées séchées de Lady Cottington, s’inscrit la découverte du journal de Quentin, son frère. Quentin Cottington était obnubilé par les taches et les pâtés, les souillures et les macules, les salissures, les éclaboussures, les bavures, les barbouillages et les traces en tout genre. Il était également curieux des odeurs. Il en arriva à la certitude que les taches et les odeurs possédaient un existence propre, qu’il s’agissait d’entités vivantes capables de penser et de se reproduire. Quentin construisit son Générateur d’Images Psychiques Nébulisées et son Gazéficateur d’Odeurs Primaires Nasalisées, puis consacra trente années à des recherches appliquées tendant à prou ver la vraie nature des taches et des odeurs. Les raisons pour lesquelles il interrompit brutalement son étude demeurent un mystère. Le fait est qu’un jour il enterra tout son matériel et son journal dans le jardin de l’Institut d’Hygiène Mentale pour Criminels. Ils y restèrent enfouis jusqu’à ce que Terry Jones et Brian Froud tombent dessus par hasard et qu’ils décident de publier les résultats renversants des expériences de Sir Cottington. Voici donc Taches étranges et odeurs mystérieuses, un traité scientifique révolutionnaire qui fait enfin la lumière sur ces créatures fascinantes que sont les taches et les odeurs.

Ce livre grand format propose une suite humoristique au livre de fées séchées de Lady Cottington en lui définissant un frère inconnu dont les travaux sont découverts par nos auteurs.
Alors qu’habituellement, le sujet est abordé avec un relatif sérieux, ici, nous sommes dans le burlesque, l’humour grincheux.
Après une présentation des auteurs et des travaux découverts sur ce frère malade de Lady Cottington, nous voilà partis pour suivre l’entretien avec des tâches et des odeurs révélées par le Générateur d’Images Psychiques Nébulisées et son Gazéficateur d’Odeurs Primaires Nasalisées.
Il n’y a rien à prendre au sérieux bien sûr, mais la lecteur détend et nous sommes loin du sérieux des études entreprises sur le petit peuple.
Les illustrations qui parsèment ce livre sont bien réalisées et retracent bien l’humour voulu par les auteurs. Nous apprécierons les tâches et même peut-être les odeurs qui nous surprennent en ouvrant certaines des pages de cet ouvrage, ou alors, c’est notre imagination qui travaille.
Un beau livre sympathique, qui peut compléter une collection sur les fées et les lutins.

Publicités

Démons et Merveilles – Edouard Brasey

demonsmerveillesDans la grande sarabande que mènent les esprits magiques au fil des saisons, les fées printanières suivent la ronde enchantée des elfes et des farfadets. Ondines, sirènes charmeuses et nixes dangereuses se jouent des humains dans la touffeur des nuits d’été. A ces langueurs estivales succède la danse infernale des esprits noirs de l’automne : les sorcières mènent le sabbat, entraînant avec elles kobolds, succubes et cauchemars alors que le peuple des nains et des gnomes s’active sous la terre. L’hiver enfin ramène la chasse des esprits d’Asgard, précurseurs des visiteurs de Noël, qu’accompagnent nisses et tomtes du Grand Nord, alors qu’au loin, les trolls maléfiques font trembler la terre de leurs pas de géants. C’est dans cet ensorcelant Pays de Féerie que démons et merveille, ici rassemblés, nous convient à passer une année, sous la houlette d’Edouard Brasey, elficologue réputé. Riche d’une iconographe tour à tour enchanteresse et terrifiante, cet ouvrage serait-il un passeport pour le Royaume Enchanté ?

Ce grand livre nous propose une étude accomplie, complète, et fantastique sur l’univers des fées, lutins et sorcières. En utilisant les saisons de l’année, l’auteur nous fait découvrir les habitants de l’autre monde en se référant aux légendes, aux mythes, aux croyances agrémentés de textes originaux, de chansons et d’illustrations.
Les récits sont clairs et concis, nous permettant de réaliser un voyage fantastique à la limite du fantasme inconscient et de la réalité détournée. Les illustrations, tirées de peinture du siècle de l’imaginaire, nous donne la valeur que les gens de l’époque donnaient à ces croyances.
Ce livre est magnifique et devrait faire partie de toute bonne bibliothèque. Même les lecteurs non passionnés par cet univers se fascineront devant ce travail méticuleux d’Edouard Brasey.

Contes de toujours et d’aujourd’hui – Madeleine Mansiet et Valentine Iokem

contesdetoujoursLes plus beaux contes revisités de par leurs illustrations exactement dans l’air du temps. Les couleurs sont fabuleuses, la mise en pages très originale, la technique remarquable, les textes pertinents, sans aucune longueur, écrits avec peps et humour dans une police de caractère aisée pour les débutants. Les contes rencontrés dans ce beau livre sont: Blanche-Neige et les sept nains, Cendrillon, Les trois petits cochons, le petit Poucet, le petit Chaperon Rouge, le Chat Botté et Boucle d’Or et les trois ours.
 
Ce livre contient plusieurs contes populaires tels que Le petit Chaperon rouge ou Les trois petits cochons, contes qui sont revisités et remis un peu au goût du jour avec un texte revu et corrigé. Ces contes deviennent ainsi abordables à des enfants plus petits mais qui savent lire bien sûr. Les contes d’origine étant peut-être plus long et demandent plus de concentration au lecteur.
Le texte est ainsi allégé et les auteurs jouent sur la police de caractère pour donner du rythme au récit. Cela permet de rendre plus attrayante la lecture de ces contes. Le graphisme, très coloré, est adapté à cette nouvelle version de ces contes de notre enfance. Nous sentons irrémédiablement un travail sur ordinateur, surtout au niveau des textures, donnant ainsi au dessin un aspect un peu trop… aseptisé.
Dans l’ensemble, j’ai apprécié le texte revu pour être abordable aux petits lecteurs mais le graphisme me paraît trop surfait.
J’ai fait lire ce livre à ma fille de huit ans, qui est en CE2. Elle a adoré les récits ainsi que les dessins. Beaucoup de plaisir à la lecture, le livre a été dévoré et sera relu à n’en pas douter.
Je remercie Babelio et Hemma pour ce partenariat.
babelio

Mémoire de fée – Dominique et Alain Robet

memoiredefeeCroyez-vous aux fées ?

Découvrez leurs présences et leurs différentes apparences.

Depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours, elles ont inspiré moult légendes ainsi que de grands poètes.

Plus que de simples mémoires, Dominique et Alain Robet nous plongent au coeur de l’imaginaire de notre enfance.

Ce livre grand format sur les fées nous présente, aux premiers abords, de belles illustrations et se veut être une sorte de récipient retraçant les différentes histoires de la mythologie des fées de leur commencement jusqu’à nos jours.

Le texte m’a paru presque trop encyclopédique pour pouvoir être apprécié à sa juste valeur. Trop de références sont lancées sans nous laisser le temps de les digérer et d’une page à l’autre nous découvrons des auteurs, des anecdotes tirées de contes, et surtout des conclusions un peu naïves.

Le dessin, quant à lui, est intéressant, bien travaillé. Il illustre à merveille le texte et permet au lecteur un peu perdu se s’immerger plus facilement.

En somme, mon avis sur ce livre est assez mitigé, presque négatif à cause du texte, trop professoral, ne nous laissant pas rêver mais qui possède un ton trop strict, celui de l’enseignement.

Petites histoires de… fées bretonnes – Benoît Pollen

feesbretonnesCroyez-vous aux fées ? Les Bretons, eux, avaient la sagesse de ne pas en douter et éprouvaient à leur égard une admiration mêlée de crainte. N’ont-ils pas connu Viviane ? Et vu cet homme grossier transformé en cochon ? Elles nous réservent toutes les surprises : ravissantes créatures ou vieux laiderons, elles se métamorphosent à volonté, distribuent bienfaits ou malheurs et jouent avec notre destin. Les fées armoricaines sont décidément d’irrésistibles enchanteresses. Bretagne est terre de féerie, dit-on ? Ces « Petites Histoires » en sont l’illustration.
 

Un livre d’une centaine de pages traitant de la Bretagne et de ses mythes est toujours un immense plaisir à la lecture. Les contes et légendes présentés dans ce mince volume sont la mémoire d’une magnifique région. Au XIXème siècle, des intellectuels se sont pris d’amour pour l’histoire populaire de la forêt de Brocéliande, des fées et de Merlin. Alors que jusqu’à ce moment, la transmission était orale, ils ont tenté de la poser par écrit, de la retranscrire pour les générations futures. Une initiative pleine de bon sens qui nous permet aujourd’hui de pouvoir revivre des moments magiques.

Les contes nous transportent à une époque lointaine, quand les fées existaient encore, qu’elles prenaient part à la vie des tous les jours, à aider ou maudire les paysans du coin.

Des histoires avec une morale bien sûr, qui se lisent avec plaisir, bien plus que certains contes de Perrault ou des frères Grimm. Un petit livre sympathique à découvrir, qui donne envie de découvrir les croyances populaires d’antan des autres régions françaises.

Au pays des contes – Hans Fischer

aupaysdescontesAu pays des contes, la ruse et l’audace font des miracles. C’est ainsi qu’un chat fait de son pauvre maître un roi et qu’un petit tailleur obtient la main d’une princesse en abattant mouches et géants. Sous le trait vif et l’oeil enthousiaste de Hans Fischer, les contes de Grimm et de Perrault révèlent tout leur humour et leur piquant. Un recueil empreint de nostalgie qui émerveillera enfants et parents.

L’illustrateur

Hans Fischer est né à Bern en 1909. Il a suivi les cours de l’École des beaux-arts de Genève puis de l’académie Fernand-Léger à Paris avant d’exercer ses talents dans différents domaines comme le dessin animé, la caricature ou les décors de théâtre. Contes allemands, folklore suisse, fables de la Fontaine furent ses principales sources d’inspiration.
Il publia également en tant qu’auteur et illustrateur, notamment Pitschi, le petit chat qui voulait toujours autre chose, qui connut un succès international. À sa mort, en 1958, il laissa une oeuvre foisonnante, objet de nombreuses expositions.

Au Pays des Contes est un recueil de contes classiques. De Perrault ou des frères Grimm, cet ouvrage vous permettra donc de découvrir ou de redécouvrir ces contes de notre enfance, et de celle de nos aïeux. Les illustrations ont été réalisées par Hans Fischer, dit fis, personnage très prolifique professionnellement dans la première moitié du XXème siècle. Vous connaissez certainement son travail sans peut-être le connaître. Et son style, particulier, est reconnaissable dès les premières pages. Des coups de crayons, noirs principalement, et qui représentent en quelques traits des animaux, des personnages, des objets, illustrent ces contes d’antan. Un livre à lire, pour soi, pour ses enfants ou petits-enfants, à garder jalousement dans sa bibliothèque. A posséder absolument…