Malibu Cheesecake, les pin-up d’Olivia de Berardinis – Olivia de Berardinis

Plus de 100 peintures et dessins de pin-up commentés par Olivia De Berardinis. De la technique aux modèles en passant par le processus de création, cette illustratrice mondialement connue, qui signe ses œuvres sous le nom d' »Olivia », nous dévoile dans 160 pages en couleurs tout son talent. Les images sont accompagnées d’interviews de : Hugh Hefner, célèbre fondateur du magazine Playboy, Bettie Page, icône de années 50 mondialement connue pour ses photos de pin-up fétichistes, Dita Von Teese, danseuse new burlesque, mannequin, stripteaseuse, styliste et actrice américaine, Margaret Cho, actrice, scénariste, productrice et réalisatrice. Ouvertement bisexuelle, elle s’est à plusieurs reprises engagée dans le débat public en faveur des droits LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels). Un superbe livre qui sera aussi bien convoité par les amateurs de pin-up que les collectionneurs chevronnés.

L’approche de ce livre est assez particulière. La couverture est attirante et les connaisseurs reconnaîtront Dita Von Teese. Un livre grand format généreux. En feuilletant, vous y découvrez une multitude d’illustrations, chacune prenant la page entière, le tout agrémenter d’interviews d’Olivia mais aussi de modèles, des playmates de Playboy qui ont été le sujet de quelques unes des oeuvres d’Olivia de Berardinis. On y croise des noms comme Palema Anderson et beaucoup d’autres plus « discrètes ».
J’apprends qu’Olivia considère tout comme moi les illustrations de pin-up comme un hommage aux femmes, fortes et fragiles, sexy, érotique, sans être vulgaire, aux formes idéales mais sans être dans le graveleux. Les commentaires laissés sont importants dans ce livre qui retrace une partie du travail de l’artiste. Nous y croisons des personnes en réalité heureuse d’avoir été le modèle et surtout qui ont le mot juste vis à vis des oeuvres laissées.
Enfin, nous pouvons admirer le travail. Il est magnifique, parfait. On imagine les heures passées sur les détails. Le regard est envoûtant, la peau semble laiteuse, l’oeuvre est sublime. Le modèle, une playmate, devait être belle déjà, mais l’artiste ici lui rend un plus grand hommage en l’immortalisant, mais surtout en la faisant paraître une femme, la femme. Le travail réalisé est superbe et jusqu’à la dernière page, c’est avec beaucoup de plaisir que nous tombons sous le charme. Un ouvrage magnifique, un superbe travail.
Je remercie Babelio et Graph Zeppelin pour ce partenariat.

Publicités

Comics Zone Sketchbook FCBD 2016

sketchbook-2016Sketchbook au format A5 avec une introduction par Kader Chaibi, président de l’association BDCinéGoodies.

Petit sketchbook offert pendant la Free Comic Book Day France qui a le mérite de présenter le travail de plusieurs artistes du milieu du comics, avec une note d’humour. Les illustrations sont littéralement de belles oeuvres mettant en scène nos personnages préférés dans des situations comiques (comics). La qualité est bien là. Les illustrations comme le livret qui les contient en papier glacé.
Et en plus c’est gratuit, que du bonheur…

Gil Elvgren – Charles G. Martignette et Louis K. Meisel

gilelvgrenCet immense bouquin retrace la vie de Gil Elvgren, illustrateur connu et reconnu des plus belles pin-ups des 40 à 70. Après une magnifique biographie en anglais, mais traduite dans les dernières pages du livre, où nous découvrons sa vie et la magnifique chance d’avoir pu travailler dans un domaine passionnant, l’art, à réaliser des oeuvres vues par des millions de gens qui ne peuvent qu’apprécier les modèles bien sûr, mais aussi la technique.
Suit ensuite un aperçu important et intéressant de son oeuvre avec la représentation des ses pin-ups les plus remarquables. Les yeux ne savent plus où se poser tellement le travail est d’une qualité surprenante. Certaines sortent complètement du lot et sont d’une beauté impressionnantes, le travail est d’une telle qualité que vous prenez conscience que ce n’est pas tous les jours que vous pouvez découvrir des illustrations de ce niveau. A lire, feuilleter, mais surtout à posséder…

Artbook – Arthur de Pins

arthurdepinsCe livre est un artbook d’Arthur de Pins qui présente une partie de son oeuvre mais surtout son style au grand public et à prix plus qu’abordable. Constitué de ses dessins principalement, seules quelques légendes permettent de situer pour quel événement ou quel type de client l’oeuvre a été réalisée. Ses dessins, vectoriels, sont axés en grande partie sur la femme. Elles sont soit petites et boulottes, soit grande et mince, le décolleté impressionnant est toujours présent. Son coup de crayon est très contemporain, et se prête beaucoup plus à la publicité de nos jours sur support papier. Il faut reconnaître que le style est très coloré et les courbes très actuelles. Même si ma préférence va pour des modèles de pin-up d’avant les années 60, avec des courbes plus sensuelles, son travail est bien réalisé et devrait sans conteste plaire à beaucoup de monde. Il a sur créer un univers particulier entre le glamour et le glauque, propre à lui, reconnaissable au premier coup d’oeil. Cet artbook est bien réalisé, permettant à tout un chacun d’apprécier le travail de l’artiste, même si le dessin n’est pas aimé, il saura être apprécié à sa juste valeur.

Artbook – Keith Parkinson

artbookârkinsonLe premier recueil consacré à l’oeuvre du virtuose de l’illustration de Fantasy. Keith Parkinson a donné un visage aux plus grands héros, un décor aux plus belles aventures.

Qui ne connaît pas Keith Parkinson… Peut-être avez-vous déjà lu Terry Goodking ou encore David Eddings, peut-être aussi êtes-vous un rôliste (il n’y a pas d’anciens rôlistes, rôliste un jour, rôliste toujours) et connaissez-vous TSR et Donjons et Dragons, alors vous connaissez Keith Parkinson. Illustrateur de fantasy, Keith Parkinson s’illustre par un talent dans la peinture. Il illustre des romans, des jeux de rôle et aussi des jeux vidéo. Son travail est magnifique, prolifique.  Les personnages sont réalistes, dessinés avec beaucoup d’émotions, les monstres aux formes fantastiques sont empreints d’un sentiment de puissance et les décors révèlent une ambiance parfois sombre ou oppressante, parfois plus légère, mais Keith Parkinson met au centre de son oeuvre l’humain. Le bon comme le mauvais, le fort comme le faible. Ses peintures sont magnifiques, fantastiques, magiques. Un artbook loin de révéler le talent de cet illustrateur.