Vampirette et Sortilèges – Barbarou Sadoul et Mary-Gaël Tramon

vampirette02Ce recueil réunit Pustules et sortilèges et Le réveil d’une vampirette, saga fantastique imaginée par l’auteur jeunesse et comédienne, Barbara Sadoul. Les deux pièces s’adressent à un public de 6 à 777 ans, aussi vous devriez tous vous y retrouver.
La création de Pustules et sortilèges eut lieu en 2005 à La Folie Théâtre, à ce moment-là connu sous le nom de Théâtre de l’Epouvantail. Dans ce même théâtre du XIème arrondissement de Paris, véritable fabrique de rêves, la pièce revient à l’affiche dans une toute nouvelle mise en scène en 2008, puis une tournée commence : Festival des Gueux (Imprimerie 168), nuit d’Halloween au Théâtre de la Reine Blanche, week-end au Musée des vampires, mercredis après-midi au Théâtre Darius Milhaud et Téléthon d’Evry.
En 2011, Barbara Sadoul récidive avec la suite, Le réveil d’une vampirette : les représentations débutent A La Folie Théâtre avec la sortie de ce hors-série ensorcelé chez Rivière Blanche.
Mary-Gaël Tramon y appose sa patte de graphiste et d’illustratrice. Elle a aussi réalisé pour la scène avec Amankaï Araya les décors peints, wagons fantômes suspendus, pages d’un cahier géant (hauteur : un mètre vingt) avec d’étranges devoirs de vacances pour la vampirette, Carmilla, héroïne de ces deux histoires.

Attention, ne déguster cet ouvrage qu’à la nuit tombée et un patch à la tomate à portée de main…

Avant de commencer cette critique, je tiens à remercier Rivière Blanche pour ce partenariat.

Vampirette et Sortilèges est un recueil de deux pièces de théâtre pour un jeune public. Vampirette, ou Camilla, est l’héroïne de ces deux histoires. Dans la première, elle fête son anniversaire des quinze ans, et c’est ce jour précisément, ou plutôt ce soir, qu’elle doit choisir entre être une vampire comme son père ou une humaine comme sa mère. Dans la deuxième pièce, qui se déroule une semaine après la première, elle est en vacances chez sa tante, et essaye de nouer un amour impossible avec son ami Tom, un humain.

La lecture d’une pièce de théâtre est particulière, bien éloignée malheureusement de la réalité visuelle à laquelle assiste le spectateur. Il est donc moins aisé de s’imprégner de l’atmosphère, de l’ambiance instaurée par un décor, des personnages, des costumes. Mais la curiosité l’emporte sur la crainte et le plaisir est finalement au rendez-vous.

Ces deux pièces de théâtre sont un vrai régal. La mise en scène proposée par l’auteure permet aux acteurs d’agir directement avec le public, les enfants mais aussi les mamans. Certains passages vous feront plus que sourire, vous serez pris certainement de fous rires.

Ces pièces donnent réellement l’envie de soit les jouer, soit de les voir. Vous aurez aussi le plaisir de lire ce livre qui est illustrée d’un style contemporain et frais. La couverture présente de belles couleurs et je déplore qu’il n’en soit pas fait autant à l’intérieur car le graphisme colle parfaitement à l’ensemble du style voulu. A la suite des deux pièces, vous trouverez une annexe avec des jeux, une recette de cuisine, un ABCdaire du vampire.

Pour l’enfant comme pour l’adulte, ce recueil est un réel plaisir de lecture, que seuls, malheureusement, les petits parisiens auront l’opportunité de pouvoir aller assister à sa représentation.

Je remercie Rivière Blanche pour ce partenariat.

theatre

Publicités