Dix personnes sont invités dans une demeure en pleine mer, sur un île, l’île du Nègre. Mais leur hôte est absent et rapidement une première victime meurt dans d’étranges circonstances.

Et comment le meurtrier, introuvable, arrive à respecter une comptine pour se débarrasser de ces gens.

Le roman est assez court, d’une écriture très fluide, idéal pour une lecture d’adolescent, mais de là à en faire le meilleur polar de tous les temps, il y a un écart. Certes c’est bien écrit, et l’intrigue est prenante, mais vous n’avez pas le temps de vous attacher aux personnages qui sont des stéréotypes chacun dans leur genre.

De plus, concernant la manière dont les meurtres sont perpétrés est assez simple à découvrir et rapidement par déduction vous hésitez entre deux personnages.

En somme, je suis assez déçu par ce roman qui se veut être un classique, tellement facile, simple, sans l’espoir d’un dénouement qui vous mettra par terre. Dommage…

Quatrième de couverture Il se passe quelque chose d’anormal. Les dix personnes conviées sur l’ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s’élève, accusant d’un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d’une étrange comptine…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.